Etablissement Train Jaune

Est-il à côté de cette Automotrice Z 100 en vitrine ?

Z 108 avec jointures de toles demontees a travers la vitre de l atelier 1

Photo Axel Peyric-Tortes, tous droits réservés.

Avant de "rentrer" dans l'Établissement faisons sa découverte brièvement !

Mis officiellement en place à Villefranche de Conflent, le Samedi 1er Avril 2017 (non ce n'est pas un poisson !) l'Etablissement multi-activités Train Jaune (EMTJ SNCF) se trouve à l'ancien buffet de la gare qui est fermé... Actuellement dirigé par Monsieur Laurent Lenfant étant le Directeur d'Etablissement (DET) Avec son adjoint, tous deux coordonnent le service du matériel : Les agents de maintenance. Puis il y a une responsable commerciale gérant les contrôleurs et le service vente/accueil de la gare de Villefranche. Enfin une responsable des ressources humaines et recrutements s'occupe des effectifs du personnel et des postes à pourvoir. Une gestion des moyens : Réserves du personnel a été mise en place, ainsi qu'un contrôleur de gestion pour les budgets matériel roulant, équipements et emplois. Les agents des autres services : Conducteurs, chefs de ligne et voie ne font point partis de l'établissement, car ils dépendent d'une autre SA : Société anonyme (statut de la SNCF depuis le 1er Janvier 2020) et non pas la SA Voyageurs auquel est rattaché l'EMTJ. Le 1er juillet 2019 le Train Jaune est passé de l'EPSF : Etablissement public de la sécurité ferroviaire à STRMTG : Service technique des remontées mécaniques et transports guidés dépendant de l'Etat. De fait la direction de l'EMTJ décide librement si elle met en place ou non les réglementations techniques du STRMTG. Etienne Stoskopf l'actuel préfet des Pyrénées-Orientales, a également autorité sur les circulations du Train Jaune, il a de fait le pouvoir majeur sur l'EMTJ et la SNCF. Cependant les cheminots de Cerdagne sont inquiets de ce changement statutaire, à terme ils craignent la disparition de nombreux postes et une mise en service partielle de leur outil de travail typique. Sceptiques mais déterminés, ils luttent pour la conservation des normes de sécurité spécifiques à la ligne de Cerdagne, une meilleure organisation de la production, la synergie des services. Le maintien des emplois actuels et la création de postes supplémentaires sur site, avec le rapatriement de toutes les entités dirigeantes concernées à Villefranche de Conflent, notamment celles de SNCF Réseau étant à ce jour à Montpellier, Toulouse et Paris. Notamment un cadre Traction, pour diriger les agents de conduite (ADC), un chef d'atelier dédié à l'entretien des engins. Ainsi qu'un responsable des communications internes et externes pour une promotion innovante, efficace et des infos qualitatives, un partenariat solide entre les institutions, associations et particuliers.

Les conditions d'exploitation du matériel roulant actuellement appliquées par l'EMTJ

Bandeau sauver tj web retour 1

Date de dernière mise à jour : 03/08/2022