La société Hydroélectrique du Midi menacée

La SHEM de qu’es aquo ?

Pionnière dans l’Hydroélectricité il y a un siècle, la société Hydroélectrique du Midi (SHEM) l’a été comme le Train Jaune, pour lequel le barrage des Bouillouses premier construit de la SHEM (officiellement nommée ainsi il y a 91 ans en 1929) est la pièce maîtresse source de son alimentation électrique. Des barrages, de l’eau, des longs tuyaux arrivant dans des usines puis des turbines reliées à un alternateur. Son rôle est de transformer l’énergie mécanique en fournissant des charges électriques aux câbles hautes-tensions 20 000 Volts alternatif triphasé : Trois phases, arrivant dans les sous-stations de la ligne de Cerdagne. Réduisant la tension à 850 Volts et changeant le type de courant en continu envoyé dans le troisième rail de contact. Une ingéniosité innovante première saluée et étendue dans les vallées Pyrénéennes voisines y compris en Dordogne et dans le massif central en Auvergne. Ce dispositif impressionnant pour cette révolution technologique et industrielle au 20ème siècle, fonctionne à l’identique de nos jours avec de légères modernisations cependant apportées. Un modèle d’énergie écologique localement produite et renouvelable=énergie verte positive de fait.

Présentation vidéo de la SHEM avec des prises de vues aériennes (Drône) produite par Piscprodvisuals, tous droits réservés.

Après ses 91 ans d’existence… Sa disparition pourrait se présenter. L'usine de la Cassagne (Sauto, Pyrénées-Orientales) par le personnel de la SHEM, tous droits réservés.

Cercle de lumiere usine cassagne sauto

Alors que la pandémie du Coronavirus est toujours sur le devant de la scène infectée pas très festive donc… Les menaces viennent s’atteler en supplément au personnel de la SHEM employant 320 personnes, hors emplois indirects qu’elle favorise. Ces employés affirment que l’Etat et l’Europe ont officiellement annoncé la mise en concurrence des concessions hydroélectriques de la SHEM uniquement les autres producteurs d'hydroélectricité s’en verraient épargnés. Néanmoins cette décision concurrentielle ramènerait les conduites forcées sur la voie de la privatisation, ainsi d’autres entreprises prendraient la suite des productions de la SHEM qui ne serait plus… Les travailleurs craignent de perdre leurs postes et de voir des structures nouvelles œuvrer à leur place, n’ayant possiblement pas connaissance de ce domaine d’activité spécifique grandement complexe... Ils ajoutent que la ressource de l’eau et l’électricité combinés formant l’hydro est un sujet fondamental pour le devenir de la France, la production d’énergie servant à alimenter des lignes ferroviaires et autres. Ainsi que l’autarcie générée via le particularisme de ces métiers dans des zones montagnardes retirées parfois méconnues. Ces savoir-faire permettent également la régénération de l'hydroélectricité continuellement fabriquée, dans une période où l'écologie est au centre des rails, cet élément ne doit pas être négligé mais encouragé avancent les salariés. Les concessions s'élèvent à 45% de la production moyenne de cette entreprise typique, à terme sa pérennisation s’en voit assombrie si elles venaient à s’extirper.

Intérieur usine Mas de Lastourg, le couloir avec les armoires électriques et les alternateurs par Picsprodvisuals, tous droits réservés.

Interieur turbines et alternateurs usine lastourg

Des inquiétudes amenant aux mobilisations.

Face au projet de nos hauts Gouvernants nationaux et Européens, le personnel de la SHEM s’organise, lutte car... “Résistes ! Prouves que tu existes… Ce monde n’est pas le tien, viens, bats-toi, signes et persistes !” Chantait France Gall, ce tube populaire des variétés françaises des années 1980, peut clairement évoquer la difficile période vécue par les agents de chaque secteur sur lesquels la SHEM demeure présente et active à ce jour. Le contexte est certes différent de par sa forme, or l’optique de la résistance est existant sur le fond de la problématique engendrée. Mais ils ne sont pas vraiment seuls dans ces luttes, parce qu’une pétition en ligne est disposée où sont communiqués précisément chaque point socio-économique et les impacts négatifs à craindre si ouverture à la concurrence il y a dans cette industrie selon les dires des hydro-électriciens. Des informations plus approfondies sur la SHEM ? Consultez le site Web. Curieux et sensibles à ces menaces pouvant aussi freiner la Traction du Train Jaune ? Une action concrète de soutien et relais d'éléments vous est possible en regardant ci-dessous...

Images Axel Peyric-Tortes, Alexandre Noguera, Mickaël Sulian, Pixabay, Freepik, design et infographie Axel Peyric-Tortes, tous droits réservés

Design lac des bouillouses actualites shem

Survol

Date de dernière mise à jour : 14/01/2021